Ancêtre Vespa : Guide d’achat

Voici quelques conseils avant d’acheter un ancêtre Vespa

Il y a certaines choses qui sont communes à tous les scooters Vespa et auxquelles vous devez être attentif lors de votre recherche d’un ancêtre Vespa.

Tout d’abord, il faut savoir que la plupart des scooters ancêtres Vespa ont au moins 30 ans, il vous faut donc bien réfléchir, vous n’achètez pas une Vespa neuve !

Plus l’ancêtre Vespa est âgé et plus les risques d’avoir des soucis mécaniques ou de carrosserie augmentent. Les réparations à envisager… le prix des pièces à remplacer doivent entrer en ligne de compte !

Avant l’achat d’un ancêtre Vespa, voici une liste générale des choses à vérifier

La carrosserie et l’état général de l’ancêtre Vespa :

Contrôlez attentivement l’état général, regardez si il n’a a pas de traces ou dommages liés à un accident (coups, bosses…).

Regardez partout ! Vérifiez si il n’y a pas de courbes ou d’ondulations étranges dans le métal étranges, regardez aussi les parties intérieures (capots,…), cherchez des bosses.

Utilisez un aimant sur la carrosserie en métal afin de vérifier qu’il n’y a pas de zones remplies de mastic ou d’autres substances non-métalliques, ça prouverait que l’ancêtre Vespa a été accidenté puis réparé.

Vérifiez les traces de rouille, y compris dans les capots, dans le réservoir et sous le scooter. Regardez la peinture, est-elle de qualité? La qualité de la peinture est aussi un facteur très déterminant du prix du scooter, car une mise en peinture est un travail coûteux sur un ancêtre Vespa. Regardez si vous voyez des bulles dans la peinture ou des endroits où la rouille pourrait se mettre facilement.

Examinez aussi aux inscriptions ou badges Vespa (Vespa GS, Rallye, Super…), sont-ils tous là ? si oui, sont-ils en bon état ou ont-il été recouvert d’une ignoble couche de peinture? Vérifiez aussi l’état des garnitures en aluminium ! Contrôlez tout y compris l’état du ou des sièges, sont-il d’origine ou recouverts?

Vérifiez aussi l’état des pneus. Placez l’ancêtre sur sa béquille centrale et faites tourner les roues afin de vérifier l’état des roulements en espérant qu’il n’y a pas trop de jeu.

Moteur et mécanique

Analyser le moteur sans démonter certaines pièces d’un ancêtre Vespa n’est pas chose facile. Malgré tout, vous pouvez faire quelques tests afin d’avoir déjà une bonne idée sur l’engin.

Tout d’abord, démarrez le moteur et laissez-le chauffer. Est-ce que le ralenti tient correctement ? Y-a t’il beaucoup de fumée ? Y-a’il des traces de fuites d’huile ou des pertes de gaz d’échappement ?

Au niveau des phares et feux, est ce qu’ils fonctionnent ? Et le feux de stop ? Avez-vous aussi testé l’avertisseur sonore ?
Maintenant que le moteur a un peu chauffé, écoutez-le attentivement. Y a-t-il des bruits de cognement ou des cliquetis excessifs ?

Embrayez lorsque la Vespa est au ralenti, le moteur fait-il un son différent ?

Coupez le moteur et remuez le guidon afin de vérifier si il n’y a pas de jeu dans la direction.

Retirez et inspectez la bougie d’allumage. Vous pouvez en apprendre beaucoup sur l’ancêtre Vespa juste en regardant la bougie. Une électrode blanche indique un mélange pauvre, ce qui peut être le signe d’autres problèmes majeurs tels que une fuite d’air… Si vous ne faites rien rapidement, vous risquez le serrage ou le coulage du piston. Une électrode noire indique un mélange riche, ce qui peut indiquer une accumulation excessive de calamine sur le piston…. Si vous ne faites rien, les performances de votre ancêtre risquent de décroître. Une électrode couleur brun chocolat indique que tout va bien.

Rallumez le moteur et tournez la manette des gaz. Quand le moteur tourne à grande vitesse, n’y a-t-il rien de spécial ? Arrêtez d’accélérer, est-ce que le moteur tient toujours le ralenti ? Si il ne le fait pas, il y a sans doute des problèmes ou des réglages à effectuer sur la carburation.

Si possible, demandez pour faire un test sur la route

En supposant que vous ayez reçu l’autorisation du vendeur, vous voilà en train de faire le tour du village.

Allez-y en douceur. Passez les vitesses, est-ce que les vitesses sautent quand vous accélérer fortement ? Si oui, il peut s’agir de la courroie de transmission ou d’engrenages usés…, qui sont difficiles à remplacer et ces pièces sont assez coûteuses à l’achat.

Vérifiez la suspension. Est-ce que cet ancêtre Vespa bouge beaucoup quand vous roulez sur une bosse? Les amortisseurs sont ils en bon état ? Roulez en ligne droite en tenant le guidon bien droit afin de vérifier si la fourche n’est pas tordue.

Le bilan, avez-vous détecté des problèmes?

Dites-vous que chaque problème a sa solution mais les pièces pour la restauration d’un ancêtre Vespa peuvent être coûteuses, surtout si le modèle de Vespa est ancien et rare.

Faites un calcul des choses à changer et à prévoir. Jeter aussi un coup d’oeil sur mon article sur la cote de l’occasion Vespa.

Si maintenant, vous voulez vraiment devenir le propriétaire d’un ancêtre Vespa et que les travaux de mécanique ne vous font pas peur, sautez peut être sur cette occasion qui ne se représentera peut être plus jamais.

Vous pouvez aussi décider de rester raisonnable en vous disant que vous trouverez peut être un Vespa dans un état raisonnable pour un prix raisonnable dans 6 mois.

N’oubliez pas que les ancêtres Vespa sont très recherchés et que les prix sont en hausse constante …

Bonne recherche et bon achat !


Crédit photo : Vespamore Photography

Recherches associées :

L'auteur

Fan de Vespa et heureux propriétaire d’une GTS 125ie Super, j’ai créé ce site pour partager ma passion.

Un commentaire sur “Ancêtre Vespa : Guide d’achat”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour page précédente Remonter
Remonter