MP6 “Vespa”

Vers la fin de la guerre, Enrico Piaggio confia à Corradino D’Ascanio la mission de concevoir un véhicule à la fois simple, robuste, économique et élégant. Il devait pouvoir être mis entre toutes les mains sans salir les vêtements et accueillir en outre un passager. D’Ascanio, qui n’aimait pas spécialement les motocyclettes, dessina un véhicule complètement original. En puisant dans son expérience aéronautique, il imagina un véhicule monté sur une coque porteuse et équipée d’un changement de vitesses au guidon. Il plaça également la motricité sur la roue arrière, en créant ainsi un groupe moteur monté sur la roue arrière, tout à fait inédit. Le bras de suspension avant, qui rappelait un peu un train d’atterrissage, facilitait considérablement le changement de roue. Ce prototype codé MP6 n’avait pas encore de nom lorsqu’il fut présenté en septembre 1945 à Enrico Piaggio qui s’exclama alors : « On dirait une guêpe ! » (vespa en italien).

MP6, facile et maniable

Le MP6 est très accessible, il se monte facilement, un peu comme un vélo et l’espace entre la selle et le guidon est large afin d’assurer un maximum de confort.

Vous conduisez dans une position assise, pas à cheval sur le cadre et pourtant, il inspire plus de sécurité que le prototype précédent.

Autre vue du prototype MP6 Vespa de 1945
Autre vue du prototype MP6 Vespa de 1945

Le MP6 est un scooter que l’on peut manœuvrer facilement et sans effort. Contrairement à d’autres de l’époque, qui avaient un levier de commande à engrenage monté en dessous du guidon et au centre de la carrosserie, D’Ascanio place tous les contrôles sur le guidon, y compris la transmission à trois vitesses qui se compose d’un bouton rotatif.

Une solution similaire était déjà apparue sur certaines motos et scooters dans le monde et avait été adoptée en Amérique par Cushman.

Le style du MP6 est déjà un beau véhicule pour l’époque et aérodynamique.

À voir également : les vidéos du MP6

Recherches associées :

Informations techniques

  • Préfixe du châssis :
  • Préfixe du moteur :
  • Nombre d'exemplaires produits :
  • Moteur : monocylindre 2-temps à cylindre horizontal en fonte et culasse en alliage léger
  • Alésage : 50 mm
  • Course : 50 mm
  • Cylindrée : 98 cm3
  • Vitesse maxi : 60 km/h
  • Suspensions : élastiques avec ressorts en acier à l’avant et blocs de caoutchouc à l’arrière et sur le moteur
  • Freins : tambour
  • Pneumatiques : 3,50-8

Recherches associées :